Calendrier enrichi : mois d’octobre !

Octobre

Pâtissons fraichement récoltés

C’est le mois de transition entre l’abondance des récoltes d’été et celles plus modérées d’hiver. C’est ce que nous vous souhaitons ! :). Il est encore temps de faire quelques semis en prévision des récoltes du printemps prochain. Et surtout, c’est le temps de continuer à enrichir notre terre, sans oublier de protéger son humus de l’érosion par le vent, le gel et les lessivements des pluies.

Récoltes :

  • Mâche et mesclun
  • Derniers poivrons, haricots, courges et tomates
  • Légumes racines : carottes, céleri raves, betteraves, navets, etc.
  • Chou kale après les premières gelées et continuer les récoltes tout l’hiver
  • Capucine tubéreuse, après les premières gelées
  • Commencer la récolte des kiwis dès leur maturité et cueillir la totalité des fruits quand arrivent les premières gelées (fruits sont sensibles au froid)
  • Graines des courges et des dernières tomates arrivées à maturité
  • Fruits tels que le raisin, poires et pommes

Semis :

  • Graines de l’année de panais et cerfeuil tubéreux, ils pousseront uniquement au printemps prochain.
  • Fèves et pois à grains ronds (lisses) en mettant un voile de protection pour les protéger 
  • Epinards d’hiver
  • Dernières laitues d’hiver sous serre
  • Engrais verts tels que la moutarde, vesce d’hiver, fève, phacélie et épinard

Plantations : 

  • Ail blanc et échalote, sur butte si terre lourde (= argileuse qui retient beaucoup l’eau)
  • Nouveaux fraisiers
  • Arbustes à petits fruits : groseiller, framboisier, cassissier, mûrier, actinidia (kiwi), etc.

Multiplications : 

  • Diviser l’oseille, rhubarbe, artichaut, ciboulette, menthe, mélisse, ache des montagnes (livèche)
  • Bouturer romarin, lavande, sauge officinale

Soins de la terre, potager et verger :

  • Mettre dans le composteur les pieds de légumes après les dernières récoltes (tomate, courges…)
  • Pailler les légumes qui seront récoltés tout l’hiver même par temps de gel (carottes, poireaux, céleri raves, betteraves, choux pommés, navets, scorsonères, etc.)
  • Protéger l’estragon sous une cloche ou un paillage très épais 
  • Commencer à protéger les plantes et arbres fruitiers en pot sensibles au gel
  • Couper les tiges sèches des asperges (évite l’installation des criocères) et apporter du compost bien décomposé à l’aspergeraie
  • Amender la terre avec du fumier pour qu’il ait le temps de se décomposer tout l’hiver 
  • Anticiper le nouveau potager de l’année prochaine ou son agrandissement. Commencer par tondre la pelouse à l’endroit souhaité et réaliser une lasagne de différentes couches : fumier (sur gazon tondu) + cartons bruns étalé sans laisser d’interstice + herbe tondue + feuilles mortes + terre pour lester les feuilles
  • Ouvrir serre, châssis, tunnels pour les aérer quelques heures lorsqu’il fait beau
  • Nettoyer les tuteurs et outils pour éviter la prolifération des maladies l’année suivante, et graisser les outils
Please follow and like us: