Lancement de la Crème Brulée d’Urban French Garden

Création d’une Forêt-Jardin comestible

Fleurs de carotte sauvage

Scoop mondial, c’est officiel ! Urban French Garden vient d’acquérir un terrain pour la réalisation de la suite de son projet de vie : la création d’une Forêt-Jardin comestible. #foretjardin #jardinforet

Dès aujourd’hui, si vous soutenez UFG sur Tipeee, vous soutenez, entre autres, dans les mois à venir, la plantation d’un grand nombre d’arbres et contribuez alors à la lutte contre le CO2 dans l’atmosphère, grâce à l’absorption par les arbres, ainsi qu’au développement de la biodiversité ! 

Framboise

C’est alors qu’UFG prend une nouvelle ampleur. Déjà expert dans le domaine du Jardin Urbain nourricier, UFG devient avec ce projet acteur à la campagne également, afin de porter main forte à la nature dans cette lutte contre le réchauffement climatique aujourd’hui déterminante, et avec ses modestes moyens. Nous nous proposons de participer à la lutte contre cette longue et complexe problématique du réchauffement climatique en apportant une réponse complexe et longue pour lui faire face, la protection d’une zone de nature et son développement en forêt-jardin comestible.

Mais se lancer à la crème brulée qu’est-ce que cela implique ?

Cela implique que nous allons dès la fin du confinement démarrer les observations sur place, observations essentielles à tout projet permaculturel, en vue de lancer les esquisses du design de la Forêt-Jardin. Rappel intéressant, plus encore en ce moment, le site Géoportail.fr est une mine d’or pour démarrer. Beaucoup de projets ont démarré ici ou là, et ce n’est pas fortuit car beaucoup de confrères et consoeurs ont déjà pris ce virage important et partage déjà leur expérience afin de nous inspirer. Merci à toutes et tous !

En climat tempéré, l’histoire des Jardins forêts est si récente…que tout (ou presque) reste à tenter.

Fabrice Desjours de la Forêt Gourmande
C’est quoi ça ? bonne question 🙂

Le confinement dans tout ça ?

Vous vous dites certainement, « oui mais pour le moment, tout le monde est confiné ! Donc si vous n’habitez pas sur le terrain, c’est perdu d’avance ». En effet, le terrain est à plus d’1 KM et nous n’avons pas de raison valable (selon l’attestation) d’y aller, dommage. Mais qu’à cela ne tienne ! Le terrain reste en friche et c’est très bien. Il reste en friche, on entend par là qu’il n’est pas entretenu depuis plus d’un an, peut-être même deux, ce qui est encore plus intéressant pour nous car cela signifie que personne n’est allé déranger la nature depuis. Au risque de paraitre « négligeant » pour nos nouveaux voisins, le but est tout de même de laisser ce pré tendre vers son milieu naturel, son climax. Alors pendant notre absence et depuis 2 ans, puisque les anciens propriétaires n’y allaient plus non plus, l’équipe d’UFG a très fortement travaillé pour aérer le sol et faire germer les graines présentes naturellement ou apportées par nos auxiliaires. Les arbres poussent spontanément (chêne, noyer, érable, prunus, etc.) et le travail a donc déjà commencé, prenant de l’avance sur le planning. Vous comprendrez que l’équipe d’UFG ne se résume pas à @urban_french_garden et @monpotagerurbain_ufg mais également, les vers de terre, les animaux, insectes, microbes et bactéries en tout genre. Voilà la meilleure équipe pour travailler pendant le confinement (et au-delà, élémentaire !), sans besoin de masque, un temps de travail non calculé, 24/7, des résultats assurés. Que demander de plus ? Une énergie d’entreprise renouvelable, le soleil ! Bien sûr, pour que tout le monde travaille dans le même sens, il faut diriger avec une bonne gouvernance suivant une stratégie claire, la #Trigitalisation, et un procédé incomparablement efficace, nommé la Stratégie Organique.

Pour résumé, nous sommes chez nous, comme vous, probablement, mais la nouvelle parcelle va tout de même tendre par elle-même vers l’écosystème préféré de nos climats tempérés, son climax, la forêt. Ce terrain est un pré, ce qui signifie que pendant plusieurs générations l’homme a souhaité que les arbres ne s’y développent pas en dehors des zones choisis. UFG choisit de changer cela par un processus régénérateur. Toujours animé par cette finalité de produire une flore nourricière et récolter de la vie, nous allons donc l’aider à prendre ce nouveau virage. Cela en implantant de nouvelles essences, diversifiant les espèces présentes dans le but de rendre le lieu résilient en tentant d’anticiper l’évolution climatique.

Maintenant que vous savez tout, bienvenue à la Crème Brulée (c’est le nom du terrain ;).  Une petite blague pour finir: un dessert pour lutter contre le désert, c’est de bon goût, non ? (pfff bon d’accord c’est nul ahahah).

Au passage, le calendrier du mois de novembre est en ligne. Le destin est bien fait, il est temps de planter des arbres 🙂 

Please follow and like us: