Les Graines Germées

Parce qu’il n’y a pas besoin de jardin, balcon, loggia ou terrasse mais juste d’un coin de table ou de plan de travail à côté d’un point d’eau, les graines germées permettent à tous d’avoir le plaisir de cultiver soi-même sans contraintes des mini plantes à la richesse nutritive décuplée par la germination ! En pleine période d’hiver, quel plaisir visuel et gustatif de réhausser en couleur et goût nos plats, soupes et salades. Lancez-vous ! 😉

Matériel

Germoir en terre

J’ai trouvé ce germoir en brocante à Paris il y a quelques années. Il en existe plein de sortes. En magasin bio, on trouve plusieurs types de germoir. Je sais que l’on peut utiliser aussi un bocal renversé, mais là je ne connais pas la technique. Le mien est composé :

  • Un plateau pour recueillir l’eau égouttée
  • Plusieurs plateaux troués pour accueillir les graines et permettre à l’eau de ne pas stagner. Les multiples plateaux permettent de mettre à germer les graines régulièrement (je dirais tous les 4 jours) pour en avoir tout le temps à consommer. Je préfère pour l’instant utiliser un seul plateau et en manger de temps en temps.
  • Un couvercle permettant de commencer la germination sans lumière

Choix des graines

J’achète tout simplement les mélanges de graines au magasin bio. Et de temps en temps je fais des essais avec les graines, céréales, légumineuses que je trouve dans mon placard. J’ai un sachet de graines d’amarante qui traîne dans le fond de mon placard, je pense que je vais tenter de les faire germer. Il faut juste vérifier qu’elles sont comestibles en graines germées bien sûr, car toutes ne sont pas comestibles.

Trempage des graines

Graines mises à tremper dans la coupelle du germoir

L’expérience m’a montré que le plus important est de ne pas mettre trop de graines. Mon germoir fait 14 cm de diamètre, une cuillère à café de graines suffit. Je vous dis ça car avec le temps j’ai eu la main lourde pour la quantité de graines et je me suis retrouvée avec des problèmes de moisissure beaucoup moins appétissante. Ce qui m’avait amenée à arrêter de faire germer des graines, agacée par ce problème, le temps que je réfléchisse et que je comprenne que le problème était la quantité de graines…

Je ne suis pas à cheval sur le nombre d’heures de trempage, peut-être ai-je tort, l’expérience me le montrera ! Soit je les mets à tremper le matin et je les transvase dans le germoir le soir, soit je les mets à tremper le soir et je les transvase dans le germoir le matin avant d’aller au travail.

Il est important d’arroser avec de l’eau tiède, ni trop chaude ni trop froide, qui favorisera une germination plus rapide.

Entretien quotidien

Début de la germination

L’important est d’arroser matin et soir minimum de manière à ce que les graines soient toujours humides et éviter ainsi les problèmes de moisissure car elle se trouvent nettoyer à chaque fois. Selon la température de la pièce, liées au chauffage et aux températures élevées de l’été, il faudra peut-être augmenter le nombre d’arrosage dans la journée à 3-4 fois par jour, pour vous assurer qu’aucune moisissure n’apparaisse. J’en profite pour utiliser l’eau (enrichie ?) pour arroser les plantes !

L’emplacement du germoir est important. Attention à ne pas le mettre à côté d’une source de chaleur trop importante (telle que radiateur, four, etc.) ni à l’exposé au soleil direct. Il faut uniquement de la lumière indirecte car le soleil réchaufferai à outrance le pot et risquerait soit de provoquer la moisissure des graines ou de déshydrater et sécher les germes.

Germination en cours

Les premiers jours, je laisse le couvercle et au bout de quelques jours ce sont les graines elles-mêmes qui soulèvent le couvercle, alors je le retire et je les laisse développer leur chlorophylle permettant ainsi l’enrichissement en vitalité et en protéines. Là encore, je le place juste à la lumière, sans exposition directe aux rayons de soleil néfastes pour notre culture.

Dégustation

Graines germées prêtes à être dégustées 🙂

Enfin le moment tant attendu, les feuilles pas encore ouvertes ont verdi et les tiges sont encore fines, c’est le moment que je préfère pour les consommer, lorsqu’elles sont tendres et fraiches. J’essaie de leur mettre de l’eau une dernière fois au minimum une heure avant de les consommer. Ceci me permet de les ajouter égoutées.

Faire ses propres graines

En relisant ce mois-ci toutes les variétés de graines qui peuvent être mises à germer, je me suis rendue compte que je fais pousser beaucoup de ces variétés dans mon potager. Alors autant vous dire que j’ai tout de suite fait des « plants » sur la comète !! Déjà que je laisse monter en graines les légumes tels que les salades à couper, roquette, cerfeuil tubéreux (mais ce dernier ne se mange pas en graines germées) et que j’avais planifié d’en laisser d’autres monter en graines tels que mes poireaux, carottes, panais, coriandre et mes futurs betteraves, navets, choux, radis… pour récupérer les graines, cette idée renforce mon envie d’à la fois les laisser se ressemer seuls pour rendre mon jardin autonome et pour récupérer les graines à manger germées 🙂 Et là je me dis que la nature est magnifique et que je vais deux fois plus me régaler !

« Les graines germées de A à Z » de Carole Dougoud Chavannes

Je vous mets le matériel de base et surtout la référence du livre que j’utilise pour avoir toute la liste des graines à faire germer et toutes les informations utiles. Ma pratique est inspirée de ce livre : « Les graines germées de A à Z » de Carole Dougoud Chavannes.

En tant que Partenaire Amazon, nous réalisons un bénéfice sur les achats remplissant les conditions requises. Vos achats viendront récompenser notre travail et notre engagement et par avance nous vous en remercions !

Quelques idées de graines à faire germer

  • Ail
  • Amarante
  • Basilic
  • Betterave
  • Carotte
  • Chou
  • Coriandre
  • Cresson
  • Epinard
  • Fenouil
  • Lentilles
  • Lin
  • Navet
  • Nigelle sativa ou cultivée
  • Oignon
  • Poireau
  • Pourpier
  • Quinoa
  • Radis
  • Roquette
  • Tournesol
  • Etc.

Ateliers pratiques

Si vous souhaitez faire un atelier avant de vous lancer seul et si vous habitez en Ile de France, Océane Weil propose des ateliers sur ce thème sur son site : https://oceane-nature.business.site/. S’il n’y a pas de date de prévue, demandez lui 😉

Instagram : https://www.instagram.com/oceane.nature/

Facebook : https://www.facebook.com/oceane.nature/

Please follow and like us:

Une réflexion au sujet de « Les Graines Germées »

Les commentaires sont fermés